tiny-bang-story-4

The Tiny Bang Story est un jeu d’énigmes et d’objets cachés très poétique sorti en 2011 et réalisé par le studio indépendant Colibri Games. Même si je ne me l’avoue pas trop, j’aime bien les jeux d’objets cachés (confession à demi éhontée ^^). Les tableaux sont souvent très soignés, les sons d’ambiance agréables, ça fait travailler le sens de l’observation et ils sont souvent ponctués d’énigmes (je vous ai déjà dit que j’adorais les énigmes ?). En revanche j’essaye d’éviter en général les objets cachés amateurs que l’on trouve en Flash sur navigateur, pour me concentrer vers des versions plus professionnelles, mais aussi souvent payantes.

Ici, point de tonneau ou de scie à retrouver dans une riche demeure victorienne

Ce jeu sort un peu des sentiers battus en matière d’objets cachés. Il m’a d’abord attirée par ses graphismes doux et ses couleurs pastels. J’aime beaucoup l’univers qui me fait penser à certains illustrateurs de livres pour enfants, je craque complètement sur le style graphique. Autant vous dire que pendant tout le jeu vous serez bercé dans ce cocon et voyagerez avec les personnages que vous rencontrerez.

L’histoire n’est pas du tout expliquée (est-ce nécessaire pour ces jeux ?), j’ai l’impression qu’on cherche un garçon, et qu’on suit son parcours. Au fil des tableaux vous découvrirez des portraits de ce jeune homme, d’abord enfant, puis adolescent, etc.

Si au premier abord l’idée d’objets cachés rime pour vous avec scène en désordre remplie d’objets incohérents à trouver sans raison apparente (c’est vrai ça, pourquoi je dois récupérer une lampe, un pneu et une poupée sous le banc d’un parc ?), sachez que The Tiny Bang Story n’aborde pas la recherche de cette manière. Tous les objets recherchés auront une utilité pour accéder à une énigme. Ces objets s’intègrent d’ailleurs très bien au décor et si on est bloqué, pas question d’attendre un timer en allant se faire un café : il faut attraper des insectes qui volent sur la scène jusqu’à remplir une jauge. Même si la difficulté n’est pas extraordinaire, on apprécie ce souci du détail.

Des énigmes originales, et même des jeux 8-bits !

Chaque objet trouvé a donc une logique, et permet d’accéder à des énigmes et d’avancer dans le jeu. Dès le premier tableau, vous aurez besoin de monter à une échelle à laquelle il manque des barreaux. Il faudra les retrouver et ils sont parfois bien cachés ! En plus de ces objets, vous trouverez de nombreuses pièces de puzzle. Ces pièces à reconstituer sur l’écran d’accueil du jeu permettront de débloquer la zone d’exploration suivante.

Le jeu est ponctué d’énigmes plus ou moins difficiles : des puzzles, des casse-têtes, des mini jeux… Aucun texte ni aucune parole n’est présente, on comprend ce que les personnages attendent de nous grâce à des symboles, des objets… Le côté énigmes n’en est que renforcé, pour le plaisir de celui qui aime se creuser la tête.

La seule difficulté notable de ce jeu, pour moi, réside dans l’un des tous derniers casse-têtes, une histoire de canalisations et de débit d’eau… Après, vous passerez plus ou moins de temps à traquer les objets de votre regard le plus acéré, mais rien d’impossible, juste du plaisir et de la détente au travers de ce jeu doux et reposant. Si certains affirment que les jeux vidéo rendent violent, c’est qu’ils ne connaissent pas encore The Tiny Bang Story.

Le jeu coûte 4,99€, est disponible sur PC, Mac et iPad, et une version démo est disponible pour les plus sceptiques. Je trouve que ce n’est pas très cher payé pour quelques heures de détente dans un univers aussi agréable, surtout qu’il se rejoue très bien.

the tiny bang story screenshot

tiny-bang-story-2

tiny-bang-story-3

ss_887062716d7db20e1b314ed89d82818022323ba9.1920x1080

original-2b7ca11276

screen2

http://www.pointandgeek.com/wp-content/uploads/2014/06/tiny-bang-story-1.jpghttp://www.pointandgeek.com/wp-content/uploads/2014/06/tiny-bang-story-1-150x150.jpgAmeJeux indésJeux vidéoPoint & Click
Partager cet article :