book-unwritten-tales-1

Comme toujours impossible de résister aux promos Steam, surtout lorsqu’il s’agit de Point & Click ! C’est un jeu sorti en juillet 2012 qui est cette fois l’objet de ma convoitise : The Book of Unwritten Tales, créé par le studio indépendant allemand KING Art. Cela fait assez longtemps que je n’ai pas testé de jeu d’aventure traditionnel sur le blog, il est donc temps d’y remédier.

Joueurs sérieux s’abstenir

Si à la base que je ne suis pas fan des Point & Click en 3D (ma première expérience avec Monkey Island 4 m’a, je crois bien, fortement traumatisée), je dois bien me résoudre au fait qu’il en existe de très bons et qu’il faut que je m’y mette si je veux en profiter. Toujours est-il que la 3D ne m’a pas dérangé une seule seconde dans ce jeu, qui est au passage magnifiquement réalisé : les décors sont plus somptueux les uns que les autres, les angles de vues (souvent en plongée) sortent de l’ordinaire et nous permettent d’apprécier l’univers graphique, et les personnages en 3D sont très bien réalisés.

Ce jeu m’a attirée pour son genre, le « pointer-cliquer » dans un univers fantasy où se côtoient des gnomes, des elfes, des dragons et de la magie… il n’en faut pas plus pour me faire craquer. J’ai énormément apprécié les très nombreuses références aux univers fantastiques, si on est attentif on pourra lire ou voir des allusions au Seigneur des Anneaux, aux Annales du Disque-Monde, à Monkey Island, Magic the Gathering, WoW, Star Wars et bien d’autres !

Ch. aventuriers pour quête périlleuse

L’univers est en danger, le gobelin Mortimer MacGuffin a découvert l’emplacement d’un puissant artefact qui pourrait faire sombrer le monde dans le Chaos. C’est plus ou moins par hasard que nos héros – le gnome Wilbur, l’elfe Ivo et l’humain Nate – vont tour à tour lui sauver la vie et se retrouver embarqués dans cette quête : retrouver l’artefact et gagner la guerre qui ravage le monde. On y rencontrera de nombreux personnages loufoques tels que La Mort, un roi des rats vengeur masqué ou encore des humains qui, lassés de leur univers de magie et de dragons, se sont lancés à corps perdus dans le MMO à la mode : WoB (World of Bureaucracy), un jeu où l’on devient contrôleur fiscal ou fonctionnaire.

Le jeu, qui est en anglais sous-titré français, a un niveau de difficulté assez peu élevé qui est dû, selon moi, au fait que l’on ne peut plus interagir avec les objets du décor une fois qu’on a effectué toutes les actions possibles avec. Cela permet même au novices d’apprécier le titre à sa juste valeur, mais ça peut nous faire louper quelques bonnes vannes si on n’a pas été assez attentif la première fois.

On est plongés dans un univers drôle et original comme ont pu proposer auparavant Terry Pratchett ou Tim Schafer, on retrouve cette recette des Point & Click à succès décalés et on en redemande ! A tel point que des suites sont sorties, propulsant ce jeu au titre de licence, avec une préquelle intitulée The Book of Unwritten Tales : Critter Chronicles, sortie en décembre 2012, et une suite récemment kickstartée et sortie en septembre 2014 en accès anticipé sous forme de chapitres : The Book of Unwritten Tales 2.

book-unwritten-tales-2

book-unwritten-tales-3

book-unwritten-tales-4

ss_fcffdd140b04407103886e2922d53bb553dae949.1920x1080

The-Book-of-Unwritten-Tales-pc-game-gameplay-screenshot-5

bout-5

http://www.pointandgeek.com/wp-content/uploads/2014/11/book-unwritten-tales-5-1024x641.jpghttp://www.pointandgeek.com/wp-content/uploads/2014/11/book-unwritten-tales-5-150x150.jpgAmeJeux indésJeux vidéoPoint & Click
Partager cet article :