quantum conundrum

Si vous avez aimé Portal, alors vous aimerez probablement ce jeu ! Quantum Conundrum est sorti en juin 2012 et c’est un puzzle game à la première personne édité par Square Enix et développé par le studio Airtight Games. Le jeu n’est pas sans nous rappeler Portal 1 et 2, et ce n’est pas par hasard, puisque c’est le même game designer qui est derrière : Kim Swift. Sauf qu’ici, on ne jouera pas sur les distances avec un portalgun mais plutôt sur les masses grâce à un gant spécial qui n’est pas sans me rappeler le Power Glove.

Enigmes quantiques en série

Dans Quantum Conundrum, vous incarnez un petit garçon qui rend visite à son oncle scientifique. Ce dernier a pour habitude d’accueillir votre personnage avec ses inventions toutes plus incroyables les unes que les autres, et c’est donc tout naturellement que vous attendez impatiemment de découvrir la dernière invention du tonton. Seulement aujourd’hui, point d’accueil rocambolesque, mais seulement la voix off de l’oncle qui semble coincé dans une autre dimension. A vous alors d’aller l’aider en évoluant dans cet immense manoir, allant de pièce en pièce en résolvant des énigmes à chaque étape.

Pour résoudre les énigmes, il va falloir jouer sur les dimensions qui constituent le monde. Faisant partie des dernières découvertes scientifique de l’oncle Quadwrangle, il y a la dimension normale, qui correspond à celle dans laquelle nous vivons, mais également la dimension plume où tout est constitué de peluches roses, la dimension métal où tout est trèèèès lourd, une permettant des manipulations temporelles type effet bullet time et une quatrième qui inverse la gravité.

Perdu dans un manoir complètement farfelu

Pour évoluer dans le jeu, il faut utiliser les objets qui peuvent être pris et posés ou lancés à travers la pièce. Mais un petit garçon ne peut pas déplacer d’objets trop lourds, alors pour casser par exemple une vitre épaisse, on pourra passer en dimension plume afin de porter un coffre-fort ou un fauteuil, puis le lancer, et revenir à la dimension normale pendant son vol. L’objet reprendra sa masse initiale mais conservera son élan et sera alors projeté violemment contre la vitre.

L’univers graphique du jeu est très chaleureux et coloré, dans un style cartoon agrémenté de décos délurées, des tableaux dont les contenus changent d’apparence en fonction de la dimension active… Les couloirs sont parsemés d’inventions et un extra-terrestre à la forme d’une petite peluche, Ike, nous tient compagnie pendant l’aventure en nous observant de loin (c’est qu’il est timide !).

 Durant l’aventure, la voix off du scientifique nous guide, un peu à la manière de la voix de The Cave. On pourra de temps en temps observer des plans de projets déjantés, sèche-linges nucléaires et autres tacos interdimensionnels… Une ambiance décalée qui nous immerge jusque dans nos morts où nous découvrons à chaque fois un message…

Chose n° 344 que tu ne vivras jamais : Écrire une série de commentaires déprimants pour un jeu vidéo.

Après Portal et Q.U.B.E, Quantum Conundrum fait partie de ces jeux de réflexion au gameplay efficace. Bien que moins émouvant que Portal, il saura vous enchanter le temps de la partie. Il est disponible sur Steam, le XBLA et le PSN pour moins de 10 €, une raison supplémentaire de ne pas s’en priver !

quantum-conundrum-1

quantum-conundrum-3

quantum-conundrum-2

quantum-conundrum-4

567921-quantum-conundrum-windows-screenshot-this-is-the-glove-that

Quantum Conundrum 11-07-12-07

quantum-conundrum-4ff1c73f89a54

http://www.pointandgeek.com/wp-content/uploads/2014/01/quantum-conundrum-une.jpghttp://www.pointandgeek.com/wp-content/uploads/2014/01/quantum-conundrum-une-150x89.jpgAmeJeux indésJeux vidéo
Partager cet article :